>>Web 2.0 & Web 3.0

Web 2.0 & Web 3.0

Vous êtes en cours de refonte de votre site web pour entrer dans le Web 2.0 du partage et de l’échange d’informations.
Faites un pas plus grand, pour atterrir directement dans le Web 3.0

Petit résumé du Web 2.0

Le Web 2.0 est l’évolution du Web vers l’interactivité, permettant plus de simplicité d’utilisation où les connaissances techniques et informatiques n’étant pas indispensables pour les utilisateurs. C’est l’ère du Web Social, vision d’Internet considéré comme un espace de socialisation, un lieu dont l’une de ses fonctions principales est de faire interagir les utilisateurs entre eux, afin d’assurer une production continuelle de contenu, et non plus uniquement la distribution de documents. Le Web 2.0 est associé à différents systèmes sociaux tels que le réseautage social, les blogs ou les wikis. Le Web 2.0 (comme le 3.0) n’est pas une évolution technique du Web. Le terme générique Web 2.0 est donc essentiellement marketing, pour un ensemble d’évolutions d’usage : collaboratif, participatif, social, citoyen…

Alors qu’est-ce que le Web 3.0 ?

Aujourd’hui dans le Web 2.0 il est nécessaire de créer un compte sur chaque plateforme. Car une plateforme est architecturé comme un “silo” étanche, s’isolant du reste de l’écosystème Web. Tout comme notre société, le Web cherche à globaliser les données. Les “silo-plateformes” GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) en sont un exemple. Certes, il existe de temps à autres des prises, pour communiquer entre les plateformes. Par exemple, pour se connecter à un site, faudrait-il forcément un compte Facebook ou Google ? Et pour échanger des données entre 2 outils numériques, faut-il décrire tous les chemins de flux entrants et sortants ? Bref, dans tous les cas, nous avons soit avec une centralisation des données, soit avec un plat de spaghettis de branchement.

Dans le Web Sémantique, il est proposé un format standard de donnée pour définir une “Personne”. Ainsi, il est possible, par exemple, de se décrire qu’une seule fois. Ce qui permet de ne plus re-saisir ses informations personnelles ou professionnelles sur d’autres “silo-plateforme”. Mieux encore, il est possible de compléter ces informations par des pairs, un peu comme une page de Wikipédia. Plus encore, le web sémantique permet de définir des liaisons entre les acteurs (#FOAF). Enfin, la sémantique définie tous types de reliance, comme par exemple entre un acteur à une idée, à un projet, à un lieu, à une organisation…

Puisque le Web 2.0 est orienté vers l’interactivité social, il devient nécessaire de parler un même langage. Le Web 3.0 est la transformation de l’organisation sociale du Web2.0. Le Web 3.0 est l’évolution du Web vers une accessibilité des informations, permettant le partage et la réutilisation des données. C’est l’ère du Web Sémantique, dont les données n’appartiennent plus à une organisation mais appartiennent à l’écosystème Web, vision d’Internet considéré comme un espace de communication acentré et déhiérarchisé.

Le sémantique du Web 3.0 définit l’interaction par une grammaire commune dans cette production continuelle de contenu numérique. Le Web 3.0 permet donc aux utilisateurs et aux machines, sans intermédiaires, de trouver, partager et combiner l’information. Le Web 3.0 offrant ainsi une meilleur lisibilité.

2017-10-27T00:39:34+00:0013 avril 2017|Méta|